Le duo au complet

Depuis quelques jours, Marty se sent moins seul. Et pour cause, son indissociable compère – Doc Brown – vient de le rejoindre.

Marty ayant eu droit à sa propre vitrine, la moindre des choses était d’en faire de même pour ce bon vieux Emmett. Ça tombe bien: j’en avais justement deux, en tout et pour tout. Et pour tout dire, quand je les ai achetées en mai dernier, je n’avais pas la moindre idée de ce que j’allais en faire. Sur le moment, je me suis dit qu’elles seraient idéales pour y exposer des Minifigures… mais encore fallait-il trouver les élus qui pouvaient prétendre à un tel traitement de faveur. C’est maintenant chose faite avec ces deux voyageurs du temps:

IMG_4669

IMG_4668

Publicités

Le cadre qui va bien

C’est grâce à la référence 000.780.32 (vendue dans une célèbre chaîne de magasins suédois) que j’ai pu mettre en valeur un duo emblématique du cinéma hollywoodien version Lego.

J’avais acheté le cadre il y a une éternité (plus de deux ans je crois!) et pour une raison qui m’échappe encore, je ne m’en suis réellement servi que maintenant. Comme on dit « Mieux vaut tard… », vous connaissez la suite.

Toujours est-il qu’après avoir découpé sur mesure le fond et après avoir réalisé plusieurs ajustements (couleur des briques utilisées, casting des Minifigures), j’ai fini par arriver à un résultat plutôt satisfaisant:

Lego se rebiffe!

Récemment, j’ai osé mettre en vente sur eBay une copie de Minifigure Lego. Et quelle ne fut pas ma surprise de recevoir un message de la part de Lego, m’expliquant les raisons du retrait de mon annonce:

« Recently, one of your offers on the shopping platform eBay was removed. This happened because the toy figure contained in your offer looks virtually identical to the LEGO minifigures, but does not originate from the LEGO Group. The LEGO Group holds both trade mark rights and copyright on the minifigure shape. Placing the figure contained in your offer for sale infringes those rights.

Sincerely,

LEGO Online Enforcement Team »

En gros, on me fait savoir que la figurine que j’ai mise en vente ressemble excessivement aux figurines officielles Lego sans toutefois en être une. Et comme il s’avère que la société Lego est la seule à détenir les droits d’exploitation sur les figurines ayant cet aspect, mon annonce se retrouve donc en infraction en entrant dans le cadre de la violation de propriété intellectuelle.

Sur le principe, je n’ai rien à redire – la démarche de Lego étant parfaitement compréhensible et légitime. En revanche, j’aimerais bien comprendre pourquoi un simple petit vendeur particulier comme moi se retrouve pris dans les filets de la « police Lego » pour une malheureuse figurine, tandis que de nombreux vendeurs chinois peuvent continuer, dans le même temps, à proposer des dizaines (centaines?) de contrefaçons sur ebay.com et ce, en toute impunité? Ouais vraiment j’aimerais comprendre…

IMG_4616

L’objet du délit!

Mini vitrine pour Minifigure

Hier, le Père Noël a eu la bonne idée de m’apporter le pack Lego Dimensions 71201 (celui qui comporte la figurine de Marty McFly – autrement dit, LA figurine qui vous incite à acheter le pack… même si vous ne possédez pas le jeu vidéo qui va avec).

Et comme le hasard fait parfois bien les choses, il se trouve que j’avais en ma possession depuis quelques mois une mini vitrine dont je n’avais toujours pas trouvé l’utilité jusqu’à présent.

C’est le plus naturellement du monde que j’ai estimé qu’ils étaient faits pour se rencontrer.

Allez zou Marty, tu prends ta guitare et ton socle, tu fais un joli sourire et tu profites du privilège d’avoir une vitrine rien que pour toi. Parce que tu le vaux bien.

Note: la machine à fric créée par Lego est tellement bien huilée qu’au moment d’écrire ces quelques lignes, cette référence est en rupture de stock sur la boutique officielle Lego.

IMG_4576

The power of love, je sais pas. The power of money, ça c’est sûr.

Chères gargouilles

Grâce à la gargouille issue des Minifigures série 14, j’ai pu personnaliser ma caserne de pompiers (réf. 10197). Rien de bien transcendant en termes de modification du bâtiment mais l’ajout des deux monstres de pierre de chaque côté du clocher apporte à l’édifice un petit côté gothique que Batman ne renierait pas.

En tout cas, j’ai l’impression qu’elles ont idéalement trouvé leur place.

IMG_4469

Le Briquefan nouveau est arrivé!

Il commençait sérieusement à me manquer – à vous aussi je présume. Le voici enfin de retour après plusieurs mois d’un long silence. Plus d’inquiétude, l’attente est à présent terminée: le nouvel épisode de Briquefan l’émission vient d’envahir le web, en espérant vivement que ce premier numéro de la saison 2015/16 sera suivi de nombreuses autres vidéos. (Quelque chose me dit qu’avec la future sortie d’un certain Star Wars, de nouveaux opus dédiés au Réveil de la Force devraient logiquement voir le jour dans les mois à venir…)

Le toujours très créatif Antoine a donc réussi à trouver le temps nécessaire pour boucler sa dernière vidéo consacrée à la gamme LEGO Le Seigneur des Anneaux.

Au menu, 25 grosses minutes drôles et instructives. C’est parti pour une virée au cœur de l’univers de Tolkien à la sauce briques danoises, le tout en mode Briquefan. Voilà un programme décoiffant:

Les morts-vivants sont partout

Etant complètement accro à la série télé The Walking Dead, j’ai tout naturellement eu envie de reconstituer en Lego l’ambiance oppressante qui transpire de chaque épisode. (Les aficionados savent de quoi je parle.) Ce fut donc pour moi l’occasion de créer ma première figurine « custom » en allant piocher des pièces à droite et à gauche dans mon troupeau de Minifigures.

Les fans reconnaîtront – normalement – Rick Grimes, le personnage central de la série lorsqu’il porte encore son uniforme de shérif. (Cliquez sur l’image pour une version en haute résolution.)

IMG_3463

Rick, pratiquant ici une séance de son sport favori: la survie en milieu hostile.

IMG_3464

Fort heureusement pour lui, armé de son inséparable Magnum et épaulé par une lame on ne peut plus tranchante, il viendra à bout de cette horde affamée. As usual.